Une histoire hors norme

Vous êtes sur un site satirique. Ne le prenez pas sérieusement. C'est une blague.

lundi 08 août 2059 74432 Partages

Une histoire hors norme

Il y a des histoires d'amitié banales, stéréotypes aux yeux du monde mais marquant intrinsèquement les âmes impliquées. l'amitié sincère est un lieu imaginaire mais également réelle par excellence où nous pouvons nous confier totalement sans jugement , des choses que l'on ose même pas dire à sa propre famille. Des choses sincères et franches . Une authenticité où l'on notre véritable sensibilité, nos envies , nos peurs , nos doutes .
Connaissez vous une amitié naissante mais tellement passionnante, où vous n avez aucune peur de dévoiler ce qui se cache derrière l'image que voulez donner ? Une amitié qui est semblable à de la drogue douce , tellement douce , apaisante .
Moi oui ! Moi le mec froid et distant , trop souvent sur la réserve derrière une façade de clown pour cacher mes faiblesses . Je suis tombé dans ce piège lors d une soirée printanière il y a 9 semaines
Élodie , aurélie , Nathalie et moi-même formons ce quatuor amical improbable !

Le docteur Jean-Paul Touzet , professeur à l'Institut national des maladies mentales est venu nous interroger sur notre groupe rare et intriguant pour mieux comprendre ce qui nous lie .

Jean-Paul Touze : bonjour Élodie qu'attendiez-vous en venant à la soirée de votre première rencontre ?
- je n'avais pas d'attente particulière même si inconsciemment j'espérais rencontrer des gens qui me délaissent pas, qui m'accepte tel que je suis avec mes qualités et mes défauts je pense avoir fait connaissance de 3 personnes exceptionnelles où il y a une alchimie particulière 9 semaines , où l'on se parle tous les jours ! sinon professeur seriez-vous sur badoo tinder adopteunmec ou encore Facebook rencontre car j'aimerais bien coucher avec vous mon copain, vous êtes intellectuellement baisable !!

Jean-Paul Touze : bonjour Aurélie comment sentez-vous depuis 9 semaines ?
-ma vie se résumait à visiter les placards de l'éducation nationale alors que je n'aspire pas du tout à travailler chez Leroy Merlin ou Castorama.Depuis que j'ai rencontré mes chéries ( je considère Mika comme une sirène : mi-temps mi-homme) je me suis enfin retrouvée je suis une passionnée et je ne peux vivre autrement que comme ça !

Jean-Paul Touze : bonjour Mickaël , vous m'avez confié que vous avez un rapprochement envers Nathalie , que pouvez-vous me dire sur ça ?
- oui ce n'était absolument pas prévu , c'est venu au fil des jours je ne pensais pas un jour revivre une telle émotion , des sentiments qui étaient éteints depuis tellement d'années , enfouies au fond de moi . Nathalie a déterré tout ça et ça me fait trembler de peur et de bonheur. je me lève en pensant à elle , je me couche en pensant à elle, je fais caca en pensant à elle ! Cette belle rousse et mon idéal féminin : forte et fragile à la fois, un humour qui me fait rire tout seul chez moi comme un con à haute voix , um regard qui me coupe le souffle .Elle est terriblement sexy et attirante. Je lui ferai l'amour tous les jours ! Je sais que je pourrais la combler sans l'étouffer même si je ne suis qu'un homme lambda. , Un homme quelconque .

Jean Paul Touze : qu'avez-vous à nous dire sur
Michael ?
- j'ai conscience que c'est un homme qui pourrait me convenir. nous avons une réelle complicité il est aussi perturbé que moi lol je sais qu'il essaie de détruire tous les murs que j'ai devant une relation il commence à y arriver petit à petit... Je me dis pourquoi ne pas essayer sérieusement je sais qu'il sera respectueux et attentionné et qu'il ne sera pas.envzhissa'nt , qu'il m'apportera la tendresse et le sexe aussi ( elle rougit ) . Un homme comme Michael ne se croise pas à tous les coins de rue beaucoup de fois dans sa vie il est temps que je lâche prise que je vis pleinement ma vie . Ce soir en rentrant du travail avec mon t-shirt de 3 mm je vais lui dire un grand oui pourquoi pas !

Vous êtes sur un site satirique. Ne le prenez pas sérieusement. C'est une blague.

loading Biewty

Populaire

  1. 1

    il faisait sa grosse commission dans les pots de fleur C'est à Cessieres ce mardi 3 mars qu'un jeune homme de 22ans fût surpris par la gendarmerie qui faisait sa ronde, il était entrain de se soulager dans les pots de fleur de son quartier. Un jeune sans antécédents bien connut du village le maire a déclaré qu'il ne souhaitait pas engager de procédure judiciaire