Spectaculaire évasion en Savoie

Vous êtes sur un site satirique. Ne le prenez pas sérieusement. C'est une blague.

2059 21513 Partages

Spectaculaire évasion en Savoie

Un fourgon de l'administration pénitentiaire qui transférait un détenu de la prison d'Aiton (73) a été attaqué, samedi, par trois véhicules transportant au moins six hommes armés et cagoulés. Le commando a réussi à libérer le détenu et à prendre la fuite. Un surveillant a été légèrement blessé. D'importants moyens ont été mis en œuvre pour retrouver les fugitifs.

Une évasion des plus organisées a eu lieu samedi en savoie. C'est en effet lors d'un transfert entre la prison d'Aiton (73) jusqu'à l'hôpital de Chambéry (73), qu'un détenu accusé de braquage a réussi à se faire la belle avec l'aide d'un commando qui a attaqué le véhicule de l'administration pénitentiaire qui le transportait. L'opération a eu lieu peu après 22h45 au niveau du péage de Chambéry, non loin de l'hôpital.

Selon France 3 Rhône-Alpes, une première voiture, une Audi A5 (immatriculée 69), percute l'arrière du fourgon. Ce dernier heurte la glissière de sécurité sur sa droite avant d'être pris en embuscade quelques mètres plus loin par deux autres voitures, dont un break Audi Rs4 noir et une Fiat 500 blanche, avec à leur bord six ou sept personnes cagoulées et armées. L'opération a bloqué la circulation pendant plus de trois heures.

Le plan épervier déclenché sur le département
Les malfaiteurs, munis d'armes d'assaut et de bombes lacrymogènes, libèrent le prisonnier, incendient la Audi A5 et prennent la fuite. TEYPAZ Bachir Benjamin a 29 ans. Il était en détention pour vol à main armée, précise le procureur. Il avait été arrêté au mois d'août 2020 dans le cadre d'une enquête pour un casse bélier d'un distributeur de billets à Allinges (74) et un vol à main armée commis à Lyon (69).

Seul un surveillant pénitentiaire a été légèrement blessé à la tête, mais les quatre agents ont été hospitalisés à Chambéry par précaution. Le plan épervier, qui met en place de nombreux moyens matériels et humains pour retrouver les traces de criminels et permet une coopération optimale des forces de l'ordre, a été déclenché dans le département Rhône-Alpes .

Vous êtes sur un site satirique. Ne le prenez pas sérieusement. C'est une blague.

loading Biewty

Populaire

  1. 1

    il faisait sa grosse commission dans les pots de fleur C'est à Cessieres ce mardi 3 mars qu'un jeune homme de 22ans fût surpris par la gendarmerie qui faisait sa ronde, il était entrain de se soulager dans les pots de fleur de son quartier. Un jeune sans antécédents bien connut du village le maire a déclaré qu'il ne souhaitait pas engager de procédure judiciaire