Nantes. Il abusait des étudiants : quinze ans de prison requis

lundi 20 septembre 2059 42598 Partages

Nantes. Il abusait des étudiants : quinze ans de prison requis

Quinze ans de prison ont été requis contre Claude O.

Il n’a pas pu ou pas voulu entendre la fin des réquisitions. Claude O., comme souvent depuis le début de son procès devant les assises de Loire-Atlantique, a perturbé l’audience, ce vendredi matin 13 novembre. Il s’est fait expulser du box des accusés, avant que l’avocate générale Clémence Guerlais ne réclame quinze ans de réclusion criminelle à son encontre.

Le Nantais de 49 ans n’était plus présent quand Clémence Guerlais a tenté de dépeindre cet homme, qui a laissé derrière lui un flot de victimes contactées sur les réseaux « traumatisées » et « détruites » par le harcèlement, les agressions ou viols subis entre 2014 et 2017.

Les experts n’ont pas su dessiner clairement ce jeune homme ne rentrant dans aucune case. « Qui est Claude O. ?, s’interroge le ministère public à son tour. Est-ce l’enfant qui n’a parlé qu’à 5 ans ? Est-ce le garçon mal aimé par son père ? Est-ce le violeur compulsif ? Est-ce cet homme qui roule sa directrice pour détourner de l’argent ? Est-ce cet acheteur compulsif qui multiplie les crédits à la consommation ? Ou bien est-ce celui qui se sert du corps des autres pour ses envies ?

« Pas un mot pour les victimes »

À l’attention des jurés, Clémence Guerlais demande : « De tout cela, vous devez en faire un tout. Claude O., c’est tout cela. » C’est aussi une intelligence hors norme utilisée pour son plaisir immédiat.

« Quand on ne veut pas se confronter à ce qu’on a fait, c’est peu engageant sur la voie d’une remise en cause, prolonge la magistrate. Il n’y a pas eu un mot durant le procès pour les victimes, pas un mot d’empathie, pas un mot pour les autres. Il a reconnu ici son homosexualité et la détention de photographies de certaines victimes, mais c’est minime. Qu’est ce qui garantit qu’il ne recommencera pas ? Je suis sûre du contraire. »

loading Biewty

Populaire

  1. 1

    il faisait sa grosse commission dans les pots de fleur C'est à Cessieres ce mardi 3 mars qu'un jeune homme de 22ans fût surpris par la gendarmerie qui faisait sa ronde, il était entrain de se soulager dans les pots de fleur de son quartier. Un jeune sans antécédents bien connut du village le maire a déclaré qu'il ne souhaitait pas engager de procédure judiciaire

loading Biewty 3

Hy