Les crasseuses de l’Ozone Club (Bourbon) en dépression.

mardi 19 janvier 36445 Partages

Les crasseuses de l’Ozone Club (Bourbon) en dépression.

Juste avant l’arrivée de la deuxième vague du coronavirus, c’est une terrible nouvelle qui vient de plonger certaines filles est considéré comme des « crasseuses » en dépression.
Reste à voir si elles tiendront le coup de ne pas se faire frotter, accoster ou déchirer durant une durée indéterminée…
À suivre… Ianchizi le plus beau


Recommandé