Ça dézingue en corse réveil mouvementé

mardi 04 août 37894 Partages

Ça dézingue en corse réveil mouvementé

Les faits-divers sont rares à la maison d’arrêt de Borgo mais pas inexistants. Le mercredi 11 décembre 2019 à 6h45 une fouille générale commandée par les services de gendarmerie et de police judiciaire est mise en place à l’UNITÉ 3 dit « l’internat » appelé comme ça dans le milieu dû à ses occupants ayant un très jeune âge pour la plus part. Les forces de l’ordre bien ordonné et silencieux ont surpris les détenus pendant leur sommeil. Aucune chance pour eux de dissimuler quoi que ce soit... Ce réveil surprise a suscité de vives réactions d’autant plus que la prison est connue pour que ça soit les détenus qui fassent la loi. En effet, certains détenus ont refusé la fouille de leur cellule, ce qui a entraîné des échanges violents avec les gendarmes. Des menaces ont résonné dans les couloirs « Toi dehors si je te prend à coup de fusil dans la tête même pas à l’autopsie on va te reconnaître o stronzu! » a lâché un détenu en se faisant maîtriser au sol, 2 jeunes gens ont été placé en garde à vue pour violence envers un dépositaire l’autorité publique et rébellion. Une fois le calme revenu le travail à pu se finir correctement en milieu de matinée. Plus d’information dans la prochain article.


Recommandé